Billetterie Theatre jean Marais : Réservez votre billet

Abonnement 2017/2018

Abonnement 2017/2018

  • Mar. 19 sept. + autres dates
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Profitez des formules d'abonnement et bénéficiez de tarifs réduits sur les spectacles. Formules 2, 4, 6, 8, 10 spectacles au choix.

COEUR DE TIGRE / DOM JUAN MODULATIONS par l'A.F.T.M

COEUR DE TIGRE / DOM JUAN MODULATIONS par l'A.F.T.M

  • Ven. 29 sept. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Crise des valeurs. Retour des moralisateurs. Intégrismes religieux… Don Juan s’est insurgé et a combattu les mêmes dérives, en son temps. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Don Juan n’est plus condamné à mort par le « ciel », mais condamné à revivre éternellement pour expier ses fautes. Son châtiment sera d’être confronté indéfiniment à ses fantômes. A la fin, alors que les poètes et Don Juan ne sont plus entendus par l’Humanité, c’est un monde entier qui disparaît, laissant une page blanche aux futures générations. Don Juan ne vit que s’il est incarné par un comédien ou un chanteur. C’est ce Don Juan/personnage qu’André Fornier, l’auteur du livret, convoque sur le plateau. Il convoque aussi, ceux dont on ne parle jamais : la mère de Don Juan, une Castillane bigote, le fils de Don Juan, la petite Catarina, qui est morte à cause de Don Juan, et puis celles qu’il a fait souffrir, et qui ont désormais beaucoup à dire…

Texte, conception du spectacle et mise en scène: André Fornier Distribution : Fabrice Pierre (Don Juan), Fabrice Talon (Le valet), Emmanuelle Goize (La femme), Fabrice Jünger ( Le musicien). Création lumière : Nicolas Charpail Composition musicale : Fabrice Jünger Scénographie et vidéographie : Charles Boinot Chorégraphie : Charlotte Phillippe

Production : AFTM Avec le soutien : de l’Opéra National de Lyon, du GRAME, de la DRAC Auvergne Rhône Alpes, des « Echappées belles » (cie Hallet Eghayan), du théâtre Jean Marais (ST Fons) et des mécènes et donateurs de la campagne de financement participatif (Proarti).

Durée : 1h40

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
RESISTANCES par la cie Stylistik / Abdou N’gom

RESISTANCES par la cie Stylistik / Abdou N’gom

  • Ven. 13 oct. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Création chorégraphique pour 7 danseurs.

Créer, c’est résister. Résister, c’est créer : immersion au cœur de la pensée de Stéphane Hessel. C’est après l’écoute de la création musicale Sarajevo du compositeur Thomas Millot qu’est né pour Abdou N’Gom le désir de la création de RESISTANCES autour des notions d’oppression et de liberté, de tragique, d’espoir… dans un combat à l’issue incertaine.

Danser, vivre sous le regard vigilant de la planète. Reliés au peloton des égarés, des perdus, des survivants. Avec la conscience aiguë que les traces ininterrompues de NOS RESISTANCES, indispensables à la survie de l’humanité, peuvent faire œuvre…

Abdou N’Gom, homme bi-culturel qui offre une danse nourrie de métissages, est sans doute l’héritier qui s’ignore de Senghor version 21ème siècle, chorégraphe africain des Lumières, et des lights. Chorégraphe d’un hip-hop sans paillettes, préoccupé par la quête d’altérité et qui a déstructuré les codes du hip-hop pour servir un propos humaniste. Un danseur à la corporéité virile et prégnante, plus obsédé par la quête de l’autre que par le freeze ou la pirouette, qui a autant trouvé sa place dans la rue que dans les théâtres à l’italienne ! Car la danse d’Abdou N’Gom est une expérience esthétique, un partage de l’éprouvé, du vécu, du sensible, qui nourrit une identité gestuelle et chorégraphique chamelle, sensible au monde, à l’autre, traversée de corps à corps et de duos sensuels et transgressifs. Plusieurs univers se mêlent inexorablement dans ses créations, imaginaires de l’altérité et de l’autre en soi dans une tentative à reconquérir leur unité perdue. »

Direction artistique et chorégraphie : Abdou N’Gom Danse : Jeanne Azoulay, Nacim Battou, Milène Duhameau, Mélissa Cirillo, Karim Felouki, Slate Hemedi, Lino Merion Assistante à la chorégraphie : Jeanne Azoulay Musique originale : Thomas Millot Lumière : Lise Poyol Costumes : Claude Murgia

Production : Compagnie Stylistik Coproductions : Centre culturel Louis Aragon (Oyonnax) , Théâtre du Parc (Andrézieux-Bouthéon), Centre Chorégraphique National de La Rochelle/Poitou- Charentes, Kader Attou/Cie Accrorap, Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines/ IADU (Paris), Arts Vivants en Vaucluse. Soutiens : Pôle Pik (Bron), Théâtre du Parc (Andrézieux-Bouthéon), Auditorium du Thor (Avignon), Maison de la Danse (Lyon) , Commune du Belley (Ain), Le Sémaphore (Irigny), avec le soutien de l’INSA de Lyon, en coproduction avec le CNN de La Rochelle/Poitou-Charentes/Kader Attou/Cie Accrorap.
Avec le soutien du Groupe des 20 Rhône-Alpes.

La compagnie Stylistik reçoit l’aide de la Région Auvergne Rhône Alpes et de la Ville de Lyon.

Durée : 1h

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
ZIG-ZIG / FESTIVAL SENS INTERDITS

ZIG-ZIG / FESTIVAL SENS INTERDITS

  • Mer. 25 oct. à 20 h 30 + autres dates
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Spectacle égyptien, en langue arabe et anglais, surtitré en français. « Les soldats britanniques sont entrés dans la maison au milieu de l’après-midi, vers seize heures, Ma belle-mère a demandé « Vous voulez de la dinde ? », ils ont répondu « Zig zig ». Il y a presque cent ans, pendant la révolution égyptienne de 1919, des soldats britanniques prennent d’assaut Nazlat al-Shobak, un peti village égyptien. « Zig Zig »… Ces mots scellent le sort d’une douzaine de paysannes, violées par les occupants. Celles-ci, pourtant ne se résignent pas et devant le tribunal militaire convoqué quelques mois plus tard pour juger les exactions, elles décident de prendre la parole et de braver l’humiliation. Grâce aux archives qu’elle a retrouvées sur cet événement, la metteuse en scène Laila Soliman donne à entendre le combat de ces femmes pour la reconnaissance de la vérité. Tissant des liens entre ce fait historique et notre présent, Zig Zig interroge le silence, le discrédit et le mépris qui entourent aujourd’hui comme hier, la parole des femmes violées. Les choses ont-elles vraiment changé ?

Distribution : Sherin Hegazy, Mona Hala, Reem Hegab, Zainab Magdy, Nancy Mounir Répétiteur et création lumière : Ruud Gielens Recherche historique : Katharine Halls Création costumes : Lina Aly Directeur technique : Omar Madkour Traduction anglaise: Kathatrine Halls Traduction arabe: Shadi El Hosseiny

Production : Ruud Gielens, SHISH/ Bruxelles – Le Caire Coproduction et partenariats : Bureau de la cooperation internationale de l’ambassade de Suisse en Egypte (Le Caire), HAU (Berlin), Kaaitheatre (Bruxelles), Forum Freies Theater (Düsseldorf), BIT Teatergarasjen (Bergen), Zürcher Theater Spektakel (Zürich), D-CAF (Le Caire), Nouveau théâtre de Montreuil, centre dramatique national. En coréalisation avec le festival Sens Interdits En collaboration avec Mahatat for Contemporary Art (Le Caire), 15/3 Studios (Le Caire), Goethe-Institut (Le Caire)

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
SAMUEL par la Cie Le Voyageur Debout

SAMUEL par la Cie Le Voyageur Debout

  • Ven. 10 nov. à 19 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Théâtre tout public à partir de 7 ans.

« Moi ? j’ai un problème ! » Moi, je m’appelle Samuel. Je ne suis pas encore né. J’attends un tout petit peu avant de pointer le bout de mon nez parce que je sais que ça ne va pas être facile. Ca ne va pas être facile parce que je suis différent, je suis trisomique. Pour toi maman…bien sûr… Pour toi aussi papa… Tu ne pourras pas ouvrir une bouteille de champagne ni arriver au boulot en brandissant fièrement la photo de ton fils. Peut-être même que vous penserez ne pas me garder… Bon, il me reste quelques semaines, Il faut que je prenne des forces pour préparer mon arrivée parce que j’allais oublier de vous dire : J’ai plein de projets moi, plein d’envies ! Moi, j’ai pas de problème ! Moi ? j’ai pas de problème !

Samuel raconte l’itinéraire d’un enfant porteur de trisomie 21 avec humour et tendresse, avec émotion et parfois cruauté, en tout cas avec sincérité.

« Sandrine Gelin s’est inspirée de son expérience pour dresser une image inattendue du handicap. On rit. De bon cœur, sans gêne ni culpabilité à travers toute une galerie de personnages qu’elle campe avec une aisance déconcertante. On s’émeut aussi. Et on applaudit à tout rompre. » L’Eveil Hebdo

Texte et jeu : Sandrine Gelin Texte et mise en scène : Jean-Luc Bosc Sous le regard complice de Marie-Emilie Nayrand Musique originale : Monsieur Orange Voix off et témoignages : Corentin Beaugrand Création lumières : Mikaël Gorce

Co-production : Théâtre Jean Marais (Saint-Fons) Soutiens : Salle des Rancy (Lyon), Quai des Arts (Rumilly) et Festival Au Bonheur Des Mômes ( Le Grand Bornand)

Durée : 1h10

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
ANDORRA de MAX FRISCH, par la Cie Premier Acte

ANDORRA de MAX FRISCH, par la Cie Premier Acte

  • Ven. 17 nov. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

« Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles » Max Frisch

Andorra est un petit pays imaginaire qui attend avec angoisse l’invasion d’un peuple rival : les Loups Gris. Dans ce monde chimérique où les façades des maisons sont blanches comme neige subsiste la présence d’un réfugié, Andri. On raconte que le jeune homme aurait été enlevé des griffes du pays ennemi par le maître d’école. De cet acte héroïque la population d’Andorra se gargarise, jusqu’au moment où la menace d’invasion se précise…

C’est à la suite des traumatismes laissés par la Seconde Guerre mondiale que Max Frisch se lance dans l’écriture d’Andorra en 1961. A travers cette œuvre en douze tableaux, l’auteur interroge le processus même d’exclusion. A savoir cette attitude qui conduit une communauté à désigner des boucs-émissaires pour en faire des victimes expiatoires en périodes agitées.

Comme chacune des créations de la compagnie Premier Acte, Andorra fonctionne à la manière d’un rêve éveillé. Cette pièce est pareille à un drame magnifique où l’on ne distingue jamais précisément le fil qui sépare le réel du merveilleux et dont l’esthétique vaporeuse est une fois encore mise au service d’un théâtre d’humanité. Une brillante invitation à la vigilance et à la lucidité.

Traducteur : Armand Jacob Adaptation et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian Distribution : Jérôme Cochet, Océane Desroses, Miloud Frih, Nicolas Gabion, Déborah Lamy, Claude Leprêtre, Didier Vidal. Scénographie : Stéphanie Mathieu Costumes : Eric Chambon Masques : Marie Muyard Lumières : Michel Paulet Perruques : Manon Bigarnet-Tauszig Musique originale : Gilbert Gandil/ Domiplan Univers sonore : Eric Dupré Maquillage : Christelle Paillard Construction décors : Vincent Guillermin

« L’Arche est agent théâtral du texte représenté » Coproduction : Compagnie Premier Acte, Les Célestins – Théâtre de Lyon Avec la participation artistique de l’ENSATT et le soutien de la SPEDIDAM. La SPEDIDAM est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées. La Compagnie Premier Acte est conventionnée par la Région Auvergne/Rhône-Alpes, subventionnée par la DRAC Auvergne/Rhône-Alpes et les Villes de Lyon et Villeurbanne.

Durée : 1h35

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
LE CONCERT DONT VOUS ETES L'AUTEUR par Arthur Ribo et l'Assemblée

LE CONCERT DONT VOUS ETES L'AUTEUR par Arthur Ribo et l'Assemblée

  • Jeu. 30 nov. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Le concert dont vous êtes l’auteur est un concert d’improvisations maîtrisées à partir des thèmes du public.

L’improvisation n’est pas à la portée de n’importe qui. Et justement, Arthur Ribo n’est pas n’importe qui, et cet « improvis’auteur » à la fois chanteur, clameur, parleur et slameur nous invite à un concert unique et littéralement interactif. Il aime à dire qu’il travaille pour la Société Générale, ou en général pour la société : pour un mot prêté, il vous en rend cent, mille ! Accompagné d’un compositeur multi-instrumentiste qui n’est autre que son jumeau musical en matière d’improvisation, Arthur Ribo nous entraîne dans un univers bigarré et poétique, mélangeant onomatopées, refrains et chansons, sans faire une fausse note !

A l’entrée du spectacle, une distribution de cartons, sur lesquels vous pourrez écrire le mot qui vous passe par la tête. A partir de ces bribes de pensées, Arthur et ses complices créeront un univers musical et visuel, vous raconteront des histoires drôles, engagées, intimes, rocambolesques, mais toujours uniques… Le concert dont vous êtes l’auteur est un happening textuel et musical qui met le public au cœur même de son essence. Alors qu’allez vous écrire ? Vous êtes ici les co-auteurs de votre propre concert.

Comédien, slameur : Arthur Ribo Composition musicale : Victor Belin, Romain Joutard, Raphaël Charpentier Création lumière : Bruno Brinas Régie son : Pascal Julien

« L’Arche est agent théâtral du texte représenté » Coproduction : Compagnie Premier Acte, Les Célestins – Théâtre de Lyon Avec la participation artistique de l’ENSATT et le soutien de la SPEDIDAM. La Compagnie Premier Acte est conventionnée par la Région Auvergne/Rhône-Alpes, subventionnée par la DRAC Auvergne/Rhône-Alpes et les Villes de Lyon et Villeurbanne.

Durée : 1h15 à 2h !!

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
DES SOURIS ET DES HOMMES par la Cie Albanov'Arts

DES SOURIS ET DES HOMMES par la Cie Albanov'Arts

  • Jeu. 7 déc. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Une inoubliable histoire d’amitié entre deux personnages hors du commun.

La pièce de John Steinbeck est ancrée dans le contexte de l’Amérique de la Grande Dépression, ici mis à distance afin de souligner la dimension universelle de l’histoire. L’action se passe en Californie au milieu des années trente. Comme des milliers d’autres travailleurs ballotés par la crise économique, deux amis, George, vif et intelligent bien qu’il n’en impose pas physiquement et Lennie, colosse innocent dont l’âge mental est celui d’un petit enfant, sont réduits à mener une vie d’errance, louant leurs bras d’une exploitation agricole à l’autre, en quête d’un avenir meilleur qui résonne en chacun de nous comme un appel. Comment améliorer sa condition dans un monde fermé et intransigeant ? Voici l’une des questions intemporelles présentes dans Des souris et des hommes qui justifient la place de ce roman parmi les plus grands classiques.

Des souris et des hommes contient l’essentiel de la pensée de Steinbeck, un homme de cœur, qui dit la profonde inégalité des chances des êtres face à la vie, qui fait une poignante démonstration de l’injustice immanente, du déterminisme implacable et qui montre l’impossibilité du rêve américain conventionnel.

Un texte engagé qui permet de combattre les préjugés racistes, sexistes et sociaux toujours en vigueur aujourd’hui. Un récit beau et émouvant qui redonne une dignité aux humains ordinaires.

Mise en scène : Hervé Daguin & Albane laquet Distribution : Louise Paquette- femme de Curley/Hervé Daguin- George/Geoffrey Dogon-Lennie/Arlo Doukhan-Slim/Gérard Dubuis-Candy/Jean Lacroix-Curley/Joël Locossou-Crook. Création lumière : Elisabeth Clément & Hervé Daguin Costumes : Albane Laquet Conception décors : Thibault Dumontet & Benjamin Wolff Création vidéo : Tiphaine Lanfranchi, Albane Laquet

Durée : 1h30

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
PROJET TAÏGA par la Cie Cassandre

PROJET TAÏGA par la Cie Cassandre

  • Mar. 12 déc. à 19 h 30 + autres dates
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Parcours de spectateurs volontaires

3 Rendez vous ! 12 décembre 2017 à 19h30 4 avril 2018 à 19h30 25 mai 2018 à 20h30

La compagnie Cassandre associé au théâtre Jean Marais nous à déjà proposé T.I.N.A. une brève histoire de la crise, Quatorze, comédie documentée relatant les 38 jours qui précédèrent la première guerre mondiale et Petite conférence de toutes vérités sur l’existence d’après Fred Vargas, une fantaisie philosophique.

Le futur spectacle de la compagnie Cassandre sera mis en scène en 2019, aussi la compagnie a décidé de profiter de son association au théâtre Jean Marais pour proposer à un groupe de « spectateurs volontaires » de venir découvrir les coulisses de sa prochaine création.

L’idée est simple : la compagnie propose 3 rendez vous dans la saison durant lesquels l’équipe artistique présentera l’avancée dans le projet. Il s’agira de rencontres avec l’autrice et l’équipe de création. Nous lirons des extraits de texte en cours d’écriture, feront part de nos envies et de nos inquiétudes, de nos convictions et de nos doutes et récolterons les premiers avis, ressentis et retours critiques des spectateurs.

Mise en scène : Sébastien Valignat

La compagnie Cassandre est en résidence à la Scène Nationale de Gap (Alpes du sud)

Gratuit

LA 432 par les Chiche Capon

LA 432 par les Chiche Capon

  • Ven. 22 déc. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Un spectacle intelligent pour ceux qui ne veulent pas réfléchir.

Même pas chiche de rester sérieux ! Ils sont fous. Et leur folie est communicative, de cette folie qui emporte le spectateur. Ils osent tout et n’ont peur de rien ni personne. Clowns burlesques et déjantés, leur dernier spectacle est dédié à la musique. Et comme les musiciens, ils vont tenter de se mettre au diapason pour former leur groupe… Seulement voilà, parmi les quatre acolytes, seul un vraiment musicien, et il aura bien du mal à cadrer les trois autres ! Rien ne se passe comme prévu, tout est sujet à la dispersion. Un Big Bang théâtral à mourir de rire !

« Imbattables dans la crétinerie flamboyante » Les trois coups Nous sommes tous le crétin d’un autre qui se croit plus malin, plus normal, plus sérieux. Tout cela est très relatif… Et si les soi-disant crétins nous font tellement rigoler, c’est sans doute qu’ils expriment sans retenue la petite voix délirante que nous faisons soigneusement taire, bien élevés que nous sommes ! Mais quand cette folie nous échappe, c’est parfois une étincelle de génie qui scintille. Alors bienvenue aux Chiche Capon, joyeux dingues, idiots exemplaires, crétins magnifiques ! Pour un soir soyons fous !

De Fred Belin, Patrick De Valette, Ricardo Lo Giudice et Mathieu Pillard Mise en scène : les Chiche Capon, Karim Adda et Raymond Raymondson Production Caramba Spectacles avec le soutien du CNV, Mairie de Paris, Préfet de la Région d’Ile de France.

Durée : 1h30

Buffet de fête offert après la représentation.

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
FIGHT NIGHT par la Cie Ontroerend Goed

FIGHT NIGHT par la Cie Ontroerend Goed

  • Sam. 13 janv. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

« Mesdames, Messieurs, Prêtez-moi vos oreilles. On dit souvent qu’il ne peut pas y avoir de spectacle sans public. Ce soir, c’est plus vrai que jamais. Car ce soir, nous n’aurons pas seulement besoin de vos yeux, de vos oreilles mais au centre de tout, il y aura votre voix. Mesdames, Messieurs, Bienvenue à Fight Night. »

Cinq candidats, cinq manches. Votre voix. Un seul gagnant. Les enjeux : votre attention, votre amour, votre consentement, votre rire, votre pitié, votre point faible, votre plaisir coupable, votre cœur, votre soutien, votre opinion. Au travers de sondages, de coalitions, de campagnes, de guides électoraux, de débats et de référendums, nous vous aiderons à décider et nous ferons tout pour que le meilleur ne gagne pas. La compétition, qui se déroule sur une plateforme rappelant un ring de boxe, ne fait pas appel aux poings, mais aux paroles et aux regards. Le public, muni d’un boitier de vote, décide de qui peut rester et de qui doit partir, mais il s’empêtre progressivement dans un système complexe et déroutant de règles et de manipulations. Comme lors d’une campagne politique médiatisée, sondages, pronostics électoraux, débats et autres offensives de charme mettent à mal la loyauté et le bon sens des électeurs jusqu’à faire basculer leur notion de libre arbitre.

Si Fight Night est un spectacle résolument politique, il ne l’est jamais explicitement. Les candidats n’expriment aucune idéologie particulière et ne traitent d’aucune réalité sociale ou économique. En retirant tout message politique identifiable du discours, le spectacle attire l’attention sur les raisons et les motivations fondamentales poussant les électeurs à voter d’une certaine manière. Il est question ici de la façon dont le concept de « souveraineté du peuple » est mis en pratique dans nos sociétés démocratiques contemporaines. Fight Night nous montre à quel point certaines idées deviennent pertinentes uniquement en se démarquant statistiquement et permettent d’accéder au pouvoir grâce au poids des chiffres.

Conception et mise en scène : Alexander Devriendt Texte : Alexander Devriendt, Angelo Tijssens & les interprètes Interprétation : Angelo Tijssens, Aurélie Lannoy, Charlotte De Bruyne, Grégory Carnoli, Hervé Guerrisi, Jonas Vermeulen Régie générale : Babette Poncelet & Iben Stalpaert Traducteurs : Aurélie Lannoy, Joeri Smet Scénographie & costumes : Sophie De Somere Costumes : Barbara De Laere Scénographie et création lumière : Lilith Tremmery Compositeurs : Cameron Goodall & David Heinrich Création sonore : David Heinrich Photographies : Sarah Eechaut Création graphique du dispositif de vote : Nick Mattan

Production : Ontroerend Goed (Gand, BE) & The Border Project (Adelaïd, AU) Coproduction: theatre Royal Plymouth (UK), Vooruit (BE) & Richard Jordan Productions (UK) Soutiens: la Communauté Flamande, la Province de la Flandre Orientale, la Ville de Gand

Durée : Environ 1h20

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
LE SONGE D'UNE NUIT D'ETE par la Cie La Bande à Mandrin

LE SONGE D'UNE NUIT D'ETE par la Cie La Bande à Mandrin

  • Ven. 16 févr. à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Une farandole haute en couleur où les corps dansent, chantent, portés par un souffle de poésie.

Deux couples d’amoureux, une dispute entre le roi des elfes et la reine des fées, et le lutin Puck avec sa potion qui se plaît à embrouiller les sentiments, sont les principaux ingrédients de cette fantaisie shakespearienne. Ces personnages insolites croisent la route d’une troupe de comédiens amateurs, occupée à la préparation d’une pièce pour le mariage d’un prince. Leur collision a lieu dans une forêt, quelque peu magique, au cours d’une nuit d’été qui se révèle aussi ensorcelante que labyrinthique.

L’univers décalé du film Chat noir, Chat blanc d’Emir Kusturica sert ici d’inspiration. Aussi Juliette Rizoud déplace-t-elle la situation, qui se déroule initialement à Athènes, dans un village tzigane. Les mythes et légendes font face à la trivialité et la pauvreté. Le fantasme d’une bohémienne se confronte à un bandit à la veste mitée… Réalités et irréalités deviennent indémêlables et provoquent à l’infini des imbroglios. Antagonisme et dualité sont ici les maîtres du jeu, ils nous font passer du rire au sérieux et du tragique à l’humour.

Spectacle réalisé en complicité avec Claire Calopin Mise en scène et jeu : Juliette Rizoud (Puck) Jeu : Damien Gouy ( Démétrius/Bottom), Raphaëlle Diou ( Starvelling/Fleur de bois/Musicienne), Clément Morinière (Thésée/Obéron), Laurence Besson ( Hippolyte/Titania), Julien Gauthier (Egée/Héléna/Snug/Graine de Moutarde), Amandine Blanquart (Hermia/Quince/Toile d’araignée), Clément Carabedian (Lysandre/ Flûte) Création musicale : Raphaëlle Diou Scénographie et accessoires : Fabrice Cazanas Costumes : Claire Blanchard Habilleuse : Adeline Isabel-Mignot Lumières : Mathilde Foltier-Gueydan Régisseur lumière : Rémi El Mahmoud Maquillages et coiffures : Gauthier Magnette Régie maquillage : Lucie Pfeifferova Régisseur plateau et son : Cédric Chaumeron ou Guillaume Ponroy

Production exécutive La Bande à Mandrin/Production Théâtre National Populaire de Villeurbanne

Durée : 1h50

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
CONFERENCE DE CHOSES par la 2b Company

CONFERENCE DE CHOSES par la 2b Company

  • Ven. 2 mars 2018 à 19 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

1 spectacle en 3 volets / Trilogie de conférences théâtralisées. Vendredi 2 mars à 19h30 et samedi 3 mars à 18h et 20h. Petite collation offerte le samedi.

« Cinquante-trois minutes trente-trois de bonheur » Le Monde

Pierre Mifsud – sorte de Pécuchet contemporain – salue l’audience et, de lien en lien, de sujet en sujet, de rebond en rebond, du bison à la Reine Margot, de Descartes au bonbon Haribo, de Joseph Smith à Marcel Duchamps en passant par le paradoxe du barbier et la topologie générale ne s’arrête plus de parler jusqu’à ce qu’une minuterie ne l’arrête 53 minutes et 33 secondes plus tard.

Conférence de choses est une déambulation au cœur du savoir encyclopédique participatif contemporain, révélant à la fois les vastes étendues qu’il recouvre et quelques-uns des improbables chemins qui le traversent.

C’est également une incroyable performance d’acteur qui ne repose que sur l’essentiel : un comédien et un public dans un espace et un temps donné, sans effet, sans filet, sans technique.

« Un savoir inouï, c’est passionnant. » Le Masque et la Plume, France Inter « Tout ce qu’on rêve de voir au théâtre. Un vrai tour de force. » France Culture « Jouissif et imperceptiblement drôle » Libération « Véritable joyau. Un moment rare à savourer. » Les Inrocks

Avec : Pierre Mifsud Conception : François Gremaud, Pierre Mifsud Administration, production, diffusion : Michaël Monney Production : 2bcompany Coproduction : ARSENIC Lausanne – Centre Culturel Suisse Paris La 2bcompany bénéficie du contrat de confiance 2015-2017 de la Ville de Lausanne En 2016, ce spectacle a fait partie de la première édition de la Sélection Suisse en Avignon, dispositif de promotion imaginé et financé par Pro Helvetia et CORODIS. Soutiens :Pro Helvetia, fondation suisse pour la culture, CORODIS, Loterie Normande, Fondation Leenaards, Fondation Suisse des Artistes interprètes, Fonds culturels de la Société Suisse des auteurs (SSA) Avec le participation de : FAR FESTIVAL DES ARTS VIVANTS/NYON

Durée : 53mn et 33 s chaque conférence

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
CONCERTO POUR DEUX CLOWNS par les Rois Vagabonds

CONCERTO POUR DEUX CLOWNS par les Rois Vagabonds

  • Mar. 13 mars 2018 à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

« Au programme : Vivaldi, Strauss, Bach… Mais les musiciens sont des clowns. Les Rois Vagabonds, clowns traditionnels ou nouveaux clowns ? Avant tout, « poètes en action » selon la belle formule d’Henry Miller.

Ils nous mettent des ailes pour parcourir avec eux un bout de notre chemin d’humanité. Car les clowns ne jouent pas la comédie. S’ils ont un nez rouge ou un masque blanc et des habits extravagants, c’est pour se mettre à nu.

Mime, acrobaties, musique, quelques mots à peine. Les Rois Vagabonds parlent un langage universel. Qu’on soit vieux philosophes ou petit enfant, on est surpris, on s’émerveille, on rit, on est ému.

Le spectacle a reçu le Prix du Public Avignon Off 2013

« Musiciens, acrobates, mimes, Julia Moa Caprez et Igor Sellem forment un duo tout en poésie et en finesse. Après le spectacle, l’homme en plus d’être allé sur la lune, peut conquérir les étoiles pour les offrir comme un bouquet de roses » France 3

« Un spectacle extrêmement original, exceptionnel, plein de poésie, magnifique » Michel Drucker, Vivement Dimanche

De et par : Igor Sellem et Julia Moa Caprez Technique : Sacha Pinget, Florian Euvrard

Production : Les Rois Vagabonds Soutiens : Région Franche Comté, Département du Jura, commune de Chauxdes Crotenay Aide à la résidence : Théâtre Montansier Versailles, G.A.E.C. Aux P’tits Bonheurs

Durée : 1h10

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
BAROQUE AU FEMININ par les Concerts de l'Hostel Dieu

BAROQUE AU FEMININ par les Concerts de l'Hostel Dieu

  • Ven. 6 avril 2018 à 20 h 30
  • Eglise Notre Dame du Rosaire - Saint-Fons

Concert de l'Hostel Dieu. Une voix exceptionnelle de soprano au service d’un répertoire intemporel. « Un visage de madone de peintres italiens, un port altier de femme épanouie et une voix d’une grande pureté pour interpréter avec beaucoup de grâce des airs du XVIIIe siècle de l’anonymat… » Bien public

La Renaissance et l’Humanisme ont revalorisé le rôle de la femme et lorsque s’ouvre le XVIIème siècle, l’éducation des jeunes filles de bonne famille devient l’usage. L’instruction, le raffinement et la capacité à divertir sont d’actualité. L’apprentissage de la musique se fait alors incontournable. De nombreux talents vont éclore au cours des siècles baroques. Nous vous proposons de découvrir l’univers musical, rare et subtil de ces musiciennes et poétesse d’exception.

Œuvres d’Isabella Leonarda, Barbara Strozzi, Antonia Bembo, Elisabeth Claude Jacquet de la Guerre.

Les projets du concert de l’Hostel Dieu sont soutenus par la DRAC Auvergne Rhône Alpes, la Région Auvergne Rhône Alpes, la Ville de Lyon, l’ADAMI et la SPEDIDAM.

Soprano : Stéphanie Varnérin Violon : Reynier Guerrero Violoncelle : Aude Walker-Viry Théorbe et guitare: Etienne Galletier Clavecin : Franck-Emmanuel Comte

Durée : 1h10

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
LOOKING FOR ALCESTE de et par Nicolas Bonneau

LOOKING FOR ALCESTE de et par Nicolas Bonneau

  • Sam. 28 avril 2018 à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Enquête sur les Alceste du XXIème siècle.

« Trop de perversité règne au siècle où nous sommes/ Et je veux me tirer du commerce des hommes », nous confiant déjà en 1666 Molière, dans le Misanthrope. Quatre siècles plus tard, notre homme moderne émet toujours le même souhait : « Les autres me font tellement chier que j’ai eu envie d’en faire un spectacle. » Ici, Nicolas Bonneau part du postulat simple d’actualité de la pièce de Molière. Qui et comment sont les Misanthropes d’aujourd’hui ?

Un soir d’anniversaire, un quarantenaire semble soudain découvrir le monde qui l’entoure. Trouvant dans le personnage d’Alceste son double fantasmé, happé par la colère et la critique de la comédie humaine, il éprouve lui aussi la tentation de fuir « l’approche des humains ». Mais fuir n’est-il pas un abandon, une désertion, une lâcheté ? Au contraire, la fuite hors du monde, l’isolement personnel, le retrait sont-ils des réponses politiques à la perte des idéologies collectives ? De multiples rencontres avec des hommes et des femmes ayant choisi le retrait sous de nombreuses formes différentes, viendront alimenter sa quête et lui faire mesurer toute la difficulté d’allier son besoin de vérité à la contrainte de vivre en société.

Se plonger dans cette œuvre aujourd’hui, c’est faire le point sur notre propre manière de vivre avec l’autre, sur le comment vivre dans ce monde-là, celui des concessions, des violences, des hypocrisies, du pragmatisme, des nantis et des oppressés.

Conception : Nicolas Bonneau Interprétation : Nicolas Bonneau, Fannytastic et Juliette Divry Collaboration à la mise en scène et à l’écriture : Cécile Arthus et Camille Behr Composition musicale : Fannytastic Création lumière : Hervé Bontemps Costumes : Cécile Pelletier Scénographie : Blandine Vieillot Conseil à la dramaturgie : Chantal Dulibine Régie lumière et régie générale : Rodrigue Bernard ou Lionel Meneust Régie son : Xavier Trouble

Production : compagnie La Volige/ Nicolas Bonneau (79) Coproductions : Théâtre de la Coupe d’Or – Rochefort (17), CPPC/ Théâtre L’aire Libre – Saint Jacques de la Lande (35), La Méridienne – Scène Conventionnée de Lunéville (54), Théâtre de la passerelle – Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud (05), Théâtre de Chevilly- Larue André Malraux (94), La Maison du Conte de Chevilly-Larue (94). Soutiens : La Ville de Bayeux (14), Scènes de Territoire – Agglomération du Bocage Bressuirais (79) La Volige bénéficie du soutien au projet sur deux ans de la DRAC Poitou-Charentes et est subventionnée par la Région Poitou-Charentes et le Conseil Départemental des Deux Sèvres.

Durée : 1h15

À partir de 6,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
ILIADE D'APRES HOMERE par la Cie A Tire d'Aile

ILIADE D'APRES HOMERE par la Cie A Tire d'Aile

  • Sam. 5 mai 2018 à 20 h 30
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

D’un côté les grecs, de l’autre les Troyens et entre les deux une guerre qui dure depuis neuf ans. Parce qu’Agamennon l’a humilié devant tous ses compagnons, Achille décide de se retirer du combat. Privés de leur meilleur guerrier, les Grecs vacillent tandis que les Troyens gagnent du terrain… Comment faire pour gagner la guerre sans Achille ? Dans un élan commun, cinq acteurs mêlent leurs voix pour raconter les histoires d’Achille, Hélène, Andromaque, Hector et Agamennon. Sur scène, tous s’affranchissent des clichés opposant hommes et femmes, lâches et braves, pour venir s’accomplir dans un geste bouleversant d’humanité. Pauline Bayle signe l’adaptation de cette épopée immémoriale où les destins s’entremêlent dans un mouvement allant de la colère teintée de fer à la compassion trempée de larmes. Aujourd’hui, alors que l’Europe traverse une crise politique majeure, elle nous fait réentendre la voix d’Homère, lui qui nous parle de l’oppression sans jamais tomber dans le manichéisme et met en lumière toute l’amertume que le sort fait peser sur la lignée des hommes. Parce qu’il n’y a pas de héros, seulement des hommes prêts à tout pour échapper à la souffrance.

« Pauline Bayle adapte l’Iliade avec une intelligence scénique et dramaturgique éblouissante. Elle s’installe, en compagnie des cinq jeunes comédiens qu’elle dirige, dans la cour des grands. Un remarquable spectacle ! » La Terrasse

« Ils font entendre avec une énergie superbe ce chant de guerre et de mort (…) Une force épique à couper le souffle. » La Croix

Adaptation : Pauline Bayle d’après Homère Mise en scène : Pauline Bayle Avec : Charlotte van Bervesselès, Florent Dorin, Jade Herbulot (en alternance avec Pauline Bayle), Alex Fondja, Yan Tassin Scénographie : Camille Duchemin Lumières : Pascal Noël Costumes : Camille Aït

Coproduction : Compagnie A Tire-d’aile et le Théâtre de Belleville Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National Avec la soutien : du Plateau 31 – Fabrique de culture de Gentilly, du Shakirail et de l’association Rue du Conservatoire – Elèves et Anciens Elèves du CNSAD

Durée : 1h30

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
UN PAPILLON DANS LA NEIGE par la Cie O'Navio

UN PAPILLON DANS LA NEIGE par la Cie O'Navio

  • Mer. 6 juin 2018 à 15 h
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

On entre ici comme dans une page blanche. Papillon est là pour nous accueillir, prête à remplir tout ce blanc de ses dessins. De quelques coups de plume, elle commence par dessiner son autoportrait… quand son image l’entraîne de l’autre côté de la page. Dans un premier cadre, papillon se retrouve dans un paysage de neige…Un paysage de blanc… encore du blanc… voulant « habiter », « remplir » ce paysage, elle y dépose une touche de couleur, révélant un imaginaire peuplé d’oiseaux aux pattes trop grandes, d’un loup de mer à vélo, d’un petit pois bien envahissant, de baleines bleues et d’un bernard l’hermite à moustache ! Autant de petits tourments amusants dont Papillon viendra à bout grâce à quelques airs de chansons et un bon coup de crayon !

« Un papillon dans la neige » est le fruit d’une rencontre entre les illustrations d’Anne Letuffe (dont les albums sont édités par les éditions Didier Jeunesse et par l’atelier du Poisson-soluble), et le travail de mise en scène d’Alban Coulaud en direction des tout-petits. Quelques comptines traditionnelles, réorchestrées par Christophe Roche et interprétées par la chanteuse lyrique Odile Bertotto viendront accompagner ce voyage dans l’imaginaire de ce personnage singulier…

Mise en scène et scénographie : Alban Coulaud Avec : Elise Hôte (Marionnettes papier), Anne Letuffe (Illustrations) Chant lyrique : Odile Bertoto Musique originale : Christophe Roche Collaboration artistique : Isabelle Decoux Construction de l’octogone : Sylvain Eguisier Régie : Simon Chapellas

La compagnie Onavio est conventionnée par la DRAC Nouvelle Aquitaine/ Misitère de la Culture et par la Région Nouvelle Aquitaine, et reçoit le soutien de la Ville de Limoges et du Conseil Général de la Haute – Vienne.

Durée : 30 mn

À partir de 4,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Réserver des places
ATELIERS THEATRE avec Gérard Dubuis

ATELIERS THEATRE avec Gérard Dubuis

  • Mer. 20 sept. de 14 h à 15 h 30 + autres dates
  • Théâtre Jean Marais - Saint-Fons

Gérard Dubuis, comédien professionnel, continue d'animer un atelier théâtre enfants de 9 ans à 13 ans. Tous les mercredis (hors vacances scolaires) de 14h à 15h30. Possibilité de participer à un cours d'essai. Reprise des cours : le mercredi 20 septembre 2017

À partir de 90,00 €

+ 2,74 € frais de loc.

Réserver des places